Contexte



Le Concours est actuellement ouvert aux personnes répondant aux conditions générales de recrutement des entreprises, des établissements et administrations relevant notamment des secteurs économiques, financiers et de services et en particulier des secteurs de la Banque et de l'Assurance dans les conditions suivantes :

  • Soit être titulaire d'un diplôme de second cycle de l'enseignement supérieur de sciences économiques, juridiques, de finance, de gestion et être âgé de moins de 28 ans, soit être cadre en exercice dans les organismes cités précédemment et avoir moins de 35 ans ;
  • être en mesure de suivre les enseignements en langue arabe, en langue française et en langue anglaise ;
  • Acquitter les frais de participation dont le montant est fixé annuellement lors de la décision d'ouverture du concours.

Pour ce qui est du jury d'admission, il est désigné par le directeur Général de l'Institut et il lui revient, après délibération, de déclarer les étudiants définitivement admis sur la base de la moyenne des notes obtenues par les candidats aux tests écrits et à l'épreuve orale.

Pour concevoir les nouvelles conditions d'accès à l'IFID, l'équipe qui en a été chargée a surtout pris en considération les enseignements tirés de l'évaluation faite de la capacité de l'ancienne formule du concours à sélectionner les profils présentant en termes de background et de pré-requis les aptitudes nécessaires pour suivre, notamment, le nouveau contenu de la formation dispensée à l'IFID.

Dans cette optique, et pour garantir les meilleures conditions de réalisation des objectifs de la refonte, la nouvelle configuration du Concours d'accès a prévu d'adapter sa partie pédagogique et ce comme suit :

  • Les épreuves écrites portent sur trois matières ayant trait à l'Economie la Gestion Financière et les Méthodes quantitatives ayant chacune d'elles pour coefficient 1 et dont la moyenne compte pour 80% de la moyenne globale du Concours,
  • Une épreuve orale destinée, principalement, à apprécier la motivation du candidat, sa culture générale, sa personnalité, sa capacité à communiquer et ses connaissances générales dans les domaines de la Banque et de l'Assurance. Cette épreuve, ne pouvant dépasser les 30 minutes, compte pour 20% de la moyenne globale du Concours.



EPREUVES PASSÉES



RÉSULTATS DES CONCOURS



TÉLÉCHARGEMENTS